Consultation d'une fiche

Maîtrise de la qualité en projet Web

CATEGORIE : C

Vue d'ensemble

Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification :
  • Transverse :
    • E1101 Animation de site multimédia : Community manager - E-commercial - Webmaster animateur/animatrice
    • E1103 Communication : Chargé/Chargée de communication web - Chargé/Chargée de relations publiques digitales - Webmaster chargé/Chargée de communication
    • E1104 Conception de contenus multimédias : Rédacteur/Rédactrice Web - Webmaster concepteur/conceptrice de site web
    • E1106 Journalisme et information média : Journaliste web - responsable éditorial web - webmaster éditorialiste
    • E1205 : Réalisation de contenus multimédias : Designer web mobile - Infographiste intégrateur/Intégratrice - Infographiste webmaster - intégrateur/intégratrice graphiste - Webdesigner
    • E1402 Élaboration de plan média : Référenceur/Référenceuse web - Trafic manager - Web planneur/planneuse
    • M1402 Conseil en organisation et management d'entreprise : Auditeur/Auditrice qualité services - Consultant/consultante en management qualité - Consultant/Consultante ergonome - Responsable qualité services
    • M1703 Management et gestion de produit : Chef de produit Web
    • M1705 Marketing : Web marketer - Responsable marketing digital
    • M1707 Stratégie commerciale : Responsable e-commerce
    • M1802 Expertise et support en systèmes d'information : Responsable qualité Web
    • M1803 Direction des systèmes d'information : Chef de projet Web
    • M1805 Études et développement informatiques : Développeur/développeuse web - Webmaster développeur/développeuse

Cette certification concerne l'ensemble des personnels professionnels amenés à concevoir, produire, maintenir ou travailler sur les sites Web et leurs déclinaisons mobiles.

Elle concerne les activités de conception, de production et de maintenance de sites Web et applications en ligne.

Elle permet d'évaluer la maîtrise professionnelle des fondamentaux, des bonnes pratiques du Web, et des risques associés à la mise en œuvre de ces différentes règles.

La certification permet de mesurer le niveau de professionnalisme d'un développeur, d'un expert, d'un designer mais aussi d'un membre de l'équipe commerciale ou marketing qui participe ou accompagne la conception, le développement, la production de contenus ou la maintenance de sites Web et applications en ligne. 


  • Code(s) NAF :62.01Z
  • Code(s) NSF :326u, 320n, 320m
  • Code(s) ROME :E1205, E1104, M1803, M1805, M1802
  • Formacode :31049

  • Date de création de la certification : 24/12/2014
  • Mots clés :Amélioration de la performance, accessibilité numérique, Ergonomie web, assurance qualité

Descriptif

Objectifs de l'habilitation/certification

Cette certification atteste de la capacité à contribuer à la maîtrise des risques qualité au sein du projet Web et à interagir efficacement à chaque étape de celui-ci avec les différents métiers impliqués :

  • Maîtrise des notions clés et du vocabulaire nécessaire aux échanges avec d'autres professionnels des différents métiers Web et à la compréhension des enjeux qualités concernés.
  • Connaissance du processus de conception d'un site ou d'un service en ligne, de ses étapes et des enjeux qualité propres à chacune de celles-ci, ainsi que du rôle des différents métiers impliqués.
  • Vérification des connaissances fondamentales sur l'accessibilité numérique et la démarche de conception universelle.
  • Capacité à identifier et prévenir les risques qualité majeurs tout au long du processus de conception d'un site ou d'un service en ligne.
  • Capacité à mobiliser une checklist de bonnes pratiques qualité aux différentes phrases d'un projet.
Lien avec les certifications professionnelles ou les CQP enregistrés au RNCP
  • non
Descriptif général des compétences constituant la certification

1.   Prendre en compte la diversité et les exigences des utilisateurs

  • Tenir compte des contextes multiples d'utilisation des contenus et services Web (mobilité, utilisateurs novices, seniors, personnes handicapées, etc.)
  • Connaître la notion d’agent utilisateur et d'aide technique
  • Définir et expliquer à l'aide d'un modèle synthétique les exigences fondamentales des utilisateurs de sites Web
  • Expliquer les différences et complémentarités entre qualité et accessibilité Web
  • Comprendre le rôle du W3C et de ses standards dans la diffusion de contenus et de services en ligne de qualité.
  • Promouvoir le respect des standards et savoir sensibiliser les décideurs et opérationnels au respect de ceux-ci.

2.   Connaître les métiers du projet Web

  • Lister les principaux métiers du projet web
  • Expliquer le processus type de conception d’un site Web
  • Ordonner les phases types de conception
  • Définir ce qu’est la phase de prototypage et le format des livrables associés
  • Définir la phase de création graphique et le format des livrables associés
  • Définir ce qu'est une intégration HTML/CSS/JS et le format des livrables associés (templates)
  • Définir ce qu'est un CMS et la phase de développement

3.   Maîtriser le vocabulaire du projet Web

  • Maîtriser le vocabulaire associé à l'activité e-commerce
  • Maîtriser le vocabulaire associé au Web mobile
  • Maîtriser le vocabulaire associé à l'internationalisation
  • Maîtriser le vocabulaire associé à la sécurité et aux performances
  • Maîtriser le vocabulaire associé à la qualité des contenus et à la confiance sur le Web
  • Maîtriser le vocabulaire associé à la qualité du code
  • Maîtriser le vocabulaire associé à l’accessibilité numérique
  • Échanger de manière pertinente avec tous les acteurs du projet Web

4.   Connaître les bonnes pratiques, leur conception et leur utilisation

  • Comprendre le processus de conception de référentiels de bonnes pratiques
  • Définir ce qu'est une bonne pratique et les critères permettant de les qualifier
  • Expliquer la différence entre bonne pratique, recommandation et optimisation
  • Comprendre les objectifs de chaque bonne pratique
  • Expliquer les bonnes pratiques et les argumenter à travers leurs objectifs
  • Sensibiliser les acteurs du projet Web aux bonnes pratiques

5.   Utiliser une check-list qualité Web

  • Comprendre l'intérêt des check-lists pour la prévention des risques
  • Comprendre ce qu'est le suivi de production
  • Préconiser des actions qualité ciblées en fonction des phases projets
  • Comprendre ce que sont un audit rapide et un audit expert
  • Argumenter entre les tests automatiques ou manuels
  • Savoir choisir des bonnes pratiques pertinentes pour chaque phase de conception/production
  • Consolider les documents de conception (cahiers des charges,  prototypes, maquettes, spécifications fonctionnelles et techniques, gabarits)

6.   Prévenir les risques et renforcer l’assurance qualité Web

  • Contribuer à détecter des risques utilisateurs et des coûts de non-qualité visibles ou cachés
  • Sensibiliser à la prise en compte des exigences en amont et au long du projet
  • Alerter de manière argumentée lors de la détection d'un risque ou d'un défaut en cours de projet
  • Proposer et argumenter des pistes d'amélioration pour un site Web

 

Public visé par la certification
  • Développeur web, Développeur web mobile, Développeur multimédia, Développeur / animateur Flash, Intégrateur Web
  • Chef de projet web, chef de projet technique web, chef de projet mobile, consultant en maîtrise d'ouvrage web
  • Directeur produit Internet
  • Consultant en référencement
  • Assistant de valorisation numérique du territoire, assistant de valorisation des usages numériques
  • Animateur de communauté, gestionnaire des médias sociaux
  • Webdesigner, Graphiste web, designer d'interaction, designer web mobile, Directeur artistique web,
  • Ergonome web
  • Spécialiste de l'accessibilité numérique
  • Chargé de communication web, ingénieur commercial web
Modalités générales
  1. Formation à la qualité web et aux bonnes pratiques du Web en présentiel et/ou à distance via une plate-forme de formation et d'entrainement dédiée.
  2. Travail sur un guide de certification présentant les éléments théoriques et pratiques nécessaires à la montée en compétences.
  3. Passage d'un examen en ligne reposant sur la vérification de la maîtrise des compétences clés.
Liens avec le développement durable
niveau 2 : certifications et métiers pour lesquels des compétences évoluent en intégrant la dimension du développement durable

Valeur ajoutée pour la mobilité professionnelle et l'emploi

Pour l'individu

 

  • Trouver plus rapidement un emploi grâce à une validation explicite de ses compétences Web
  • S'intégrer plus rapidement dans les entreprises grâce à la maîtrise des fondamentaux du projet Web, de ses concepts et de son vocabulaire
  • Maîtriser les fondements de la qualité Web, du SEO, de l’accessibilité aux personnes handicapées, de la performance Web, et de la prise en compte des besoins utilisateurs dans leur diversité
  • Se tester et se comparer avec d’autres professionnels du secteur, grâce à un test adopté par les plus grandes écoles du Web
  • Obtenir une reconnaissance de ses compétences, améliorer sa valeur pour les recruteurs et son employabilité à travers une maîtrise transversale des activités du Web.

 

Pour l'entité utilisatrice

 

  • Recruter mieux et plus vite. Renforcer les équipes avec de meilleurs candidats.
  • Accélérer le temps de prise de poste pour les étudiants et demandeurs d'emploi.
  • Se doter d’un outil de reconnaissance mesurable pour communiquer aussi bien en interne qu’en externe sur la transformation numérique de l'entreprise.
  • Faire reconnaître les compétences de l’équipe en interne. Homogénéiser les compétences des métiers dans l'entreprise.
  • Team building (renforcement d'équipe) : la montée en compétence et la certification permettent de créer des sujets d'échanges entre des personnes qui n'ont pas les mêmes niveaux de formations ou les mêmes rôles.
  • Transversalité : prise de conscience de la nécessité d'échanger et de créer des passerelles entre les différents métiers afin de livrer un service de qualité pour les utilisateurs.
  • Vocabulaire : chaque métier a ses spécificités et son vocabulaire. La certification facilite le dialogue.

 

Evaluation / certification

Pré-requis

La certification nécessite :

  • la connaissance des bases du fonctionnement du Web (utilisation du navigateur)
  • et la pratique au moins occasionnelle de la conception, la production, la création de contenus ou la maintenance d'un ou plusieurs sites Web (notions élémentaires concernant les outils : navigateur, serveur, CMS, etc.  – et les technologies utilisées : HTTP, HTML, CSS, javascript, etc.)

Le niveau scolaire minimal d'entrée dans la préparation du certificat est de type BAC + 2. Les étudiants ou professionnels issus de formations de type BTS SIO ou IUT peuvent également suivre le cursus de formation et de certification.

Compétences évaluées
  • En totalité : Maîtrise des risques en commercialisation, promotion, conception, développement, production de contenus et maintenance de sites Web

  • En totalité : Capacité à maîtriser les principaux standards du Web et à s'approprier le media Web

  • En totalité : Capacité à prendre en compte les problèmes d'accessibilité, les contextes utilisateurs et la conception universelle

  • En totalité : Capacité à travailler avec des différents acteurs du projet web et connaître leur rôle et leur valeur.

  • En totalité : Améliorer l'efficacité et le retour sur investissement des projets Web

  • En totalité : Détecter, mettre en évidence, expliquer et assurer un suivi des défauts et risques sur un site Web

  • En totalité : Être doté une culture transversale du projet Web et être en capacité d'échanger efficacement avec tous les acteurs du projet Web

Niveaux délivrés le cas échéant (hors nomenclature des niveaux de formation de 1969)

L'évaluation donne lieu à l'obtention d'un score entre 0 et 1000. Le candidat est certifié lorsqu'il fait plus de 500 points. Les scores entre 500 et 1000 permettent d'obtenir des badges de différents niveaux permettant de valoriser la certification en fonction du score obtenu :

Supérieur à 900 :
Expert : Maîtrise complète des bonnes pratiques et du vocabulaire associé. Niveau de connaissances optimal pour être référent et formateur sur la qualité Web.

Entre 800 et 899 :
Avancé : Excellente connaissance des bonnes pratiques qualité Web et du vocabulaire associé. Compétences réelles et appréciables pour participer à des projets avec d'autres professionnels.

Entre 700 et 799 :
Confirmé : Bonne connaissance des bonnes pratiques qualité Web et du vocabulaire associé. Capacités à comprendre et échanger avec les autres professionnels du Web.

Entre 600 et 699 :
Intermédiaire : Connaissance des fondamentaux des bonnes pratiques qualité Web et des termes du Web. Capacités suffisantes pour comprendre les autres professionnels du Web.

Entre 500 à 599 :
Novice : Connaissance basique des bonnes pratiques qualité Web et possibilité d'y faire référence. Connaissances élémentaires des processus et du vocabulaire du projet Web.

Moins de 500 :
Pas de badge : Connaissance de l'existence des bonnes pratiques. Possibilité d'y faire référence sans connaissance ou compétence présentant une valeur ajoutée dans le projet Web.


La validité est Temporaire

La certification est valable pour une durée de 5 ans et pour une version d'un référentiel de bonnes pratiques. Chaque référentiel de pratiques est revu tous les cinq ans. Le référentiel de compétences est passé en revue tous les ans.
Possibilité de certification partielle :non
Matérialisation officielle de la certification :
Certificat de compétences (en PDF pour impression papier + Badge pour les scores supérieurs à 500 points et lien d'accès au certificat de compétences authentifiable en ligne)
Centre(s) de passage/certification
  • Le passage de la certification a lieu en ligne sur le site d'examen sécurisé Opquast, soit depuis le domicile ou le lieu de travail, soit depuis l'une des agences ou écoles partenaires du projet, sous la responsabilité d'Opquast

Plus d'informations

Statistiques

1232 certifications ont été délivrées entre le 24 décembre 2014 et le 15 janvier 2017, dont :

  • 1064 certifiés issus des 22 écoles utilisatrices, professionnels individuels en poste ou demandeurs d’emplois
  • 168 certifiés entreprises/organismes publics

Le nombre de certifiés, depuis la création du certificat, a évolué comme suit :

  • 114 certifiés en 2014 (certificats présentés au dernier trimestre 2014),
  • 339 certifiés en 2015,
  • 756 certifiés en 2016,
  • 22 certifiés en 2017 (au 15 janvier).

Les niveaux de certification sont, au 15 janvier 2017 :

  • 327 scores inférieurs à 500 points sur 1000
  • 212 scores entre 500 et 599 points sur 1000 (niveau Novice) 
  • 255 scores entre 600 et 699 points sur 1000 (niveau Intermédiaire)
  • 221 scores entre 700 et 799 points sur 1000 (niveau Confirmé)
  • 174 scores entre 800 et 899 points sur 1000 (niveau Avancé)
  • 43 scores entre 900 et 1000 points sur 1000 (niveau Expert)
Autres sources d'information