Consultation d'une fiche

Gouvernance, protection et exploitation des données de santé (DU)

CATEGORIE : C

Vue d'ensemble

Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification :
  • Transverse :
    • Informatique
    • Sécurité des systèmes d'informations
    • Santé publique


  • Code(s) NAF :62.02A, 63.11Z
  • Code(s) NSF :326p
  • Code(s) ROME :K1403, J1502, M1802, M1801
  • Formacode :31006

  • Date de création de la certification : 13/03/2018
  • Mots clés :Santé, informatique, Système, Sûreté

Descriptif

Objectifs de l'habilitation/certification
  • Prendre en compte les évolutions sur le plan de l’hébergement, de la protection et de la réglementation des données de santé dans le cadre de tout projet intégrant de telles données : loi Jardé, réglementation européenne, hébergement des données de santé (HADS), confidentialité, sécurisation et intégrité de données personnes et médicales.
  • Définir des plans d’action ou des procédures pour se mettre en conformité par rapport à la gouvernance et à la protection de données de santé.
  • Maitriser le processus de collecte, d’analyse, de traitement et d’exploitation de différents types de données de santé pour le diagnostic, la prédiction et la décision.
  • Identifier les problématiques de fusion de données afin de choisir les techniques adaptées aux objectifs.
Lien avec les certifications professionnelles ou les CQP enregistrés au RNCP
  • Absence de lien
Descriptif général des compétences constituant la certification

Compétences juridiques

  • Appliquer la réglementation européenne en lien avec les innovations du domaine de la Silver économie (protection, hébergement et intégrité des données de santé).
  • Mettre en œuvre des dispositifs de traitement des données répondant aux droits des personnes et obligations légales.

Compétences techniques

  • Anticiper et repérer les anomalies liées aux systèmes (équipements, capteurs, …) ou à la santé (prévention et/ou alerte) en traitant et en analysant les données de santé.
  • Modéliser les processus de fusion de données à l’aide de méthodes de type ensemblistes, non paramétriques, classification, apprentissage, …
  • Créer de la valeur à partir des données massives : solutions innovantes, transfert de la technologie, …
  • Utiliser les outils d’aide à la décision pour prédire et diagnostiquer les problèmes de santé ou d’évènements liés à l’autonomie des personnes âgées.
Public visé par la certification
  • Salariés
  • Demandeurs d'emploi
Modalités générales

Durée de la certification : 10 jours soit 70 heures réparties de la façon suivante :

Module 1 : Hébergement, protection et réglementation de données de santé (4 jours ou 28 heures)

Module 2 : Exploitation et fusion de données pour le diagnostic et la décision (6 jours soit 42 heures)

Organisation pédagogique : Le nombre d’heures d’enseignement est fixé à 70 heures en présentiel, soit 10 jours de formation.

La formation est dispensée en temps partagé (part time), à raison d’un module de 6 jours organisé en 2 sessions de 3 jours suivis d’un module de 4 jours organisé en 2 sessions de 2 jours toutes les 2 semaines (voir tableau ci-dessous)

Un jour supplémentaire est proposé sous forme d’ateliers et d’accompagnement de projets applicatifs.

Conditions d’admission : L’admission au DU « Gouvernance, protection et exploitation des données de santé » sera prononcée par un jury qui se déterminera sur la base d’un dossier de candidature, comprenant les éléments suivants :

  • Lettre de motivation
  • Curriculum vitae
  • Copie du diplôme le plus élevé
  • Dossier de candidature (cf. modèle joint au dossier)

Public cible de la certification :

La formation est destinée aux collaborateurs (-trices) d’entreprises, d’administrations et / ou de collectivités ayant la responsabilité ou une activité liée aux données de santé

Elle peut notamment viser les :

- Professionnels titulaires d’un diplôme d’ingénieur en réorientation thématique

- Ingénieurs TIC désirant s’orienter dans le domaine des Silver Technologies

- Ingénieurs auprès des gestionnaires d’EHPAD, maisons de retraite, SSR…

- Innovateurs désirant s’orienter vers les technologies en lien aux personnes âgées

- Ingénieurs et Managers du domaine des télécommunications et des systèmes embarqués

- Ingénieurs chargés de projet auprès des opérateurs de l’habitat (en particulier les bailleurs sociaux)

- Ingénieurs experts auprès des mutuelles, caisses de retraite et solidarité

- Ingénieurs en charge de l’innovation dans les entreprises de téléassistance et téléservices

- Les Correspondants Informatique et Libertés (CIL) et Data Protection Officer (DPO)

- Les Responsables fonctionnels et/ou techniques de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI)

- Les responsables juridiques et responsable du système d'information et de la protection des données

 

Liens avec le développement durable
Aucun

Valeur ajoutée pour la mobilité professionnelle et l'emploi

Pour l'individu
  • Développer ses compétences dans le traitement de données en environnement de santé.
  • Développer ses compétences dans la sécurité des réseaux et des infrastructures.
  • Développer ses compétences dans la sécurité informatique en lien avec la protection des données de santé.
  • Développer ses compétences en matière de contrats informatiques et contrats spéciaux.
Pour l'entité utilisatrice
  • Intégrer la réglementation européenne dans ses processus internes.
  • Intégrer les obligations légales en matière de traitement des données de santé.
  • Développer les compétences de ses collaborateurs en matière de sécurité de données de santé.

Evaluation / certification

Pré-requis

Etre titulaire d’un diplôme de L3 ou équivalent, justifier d’au moins 3 années d’expérience professionnelle.

Compétences évaluées
  • C.1 Appliquer la réglementation européenne en lien avec les innovations du domaine de la Silver économie (protection, hébergement et intégrité de donnée de santé).
  • C.2 Mettre en œuvre des dispositifs de traitement des données répondant aux droits des personnes et obligations légales.
  • C.3 Anticiper et repérer les anomalies liées aux systèmes (équipements, capteurs, …) ou à la santé (prévention ou/et alerte) en traitant et en analysant les données de santé.
  • C.4.Modéliser les processus de fusion de données à l’aide de méthodes de type ensemblistes, non paramétriques, classification, apprentissage, …
  • C.5 Créer de la valeur à partir des données massives : solutions innovantes, transfert de la technologie, …
  • C.6 Utiliser les outils d’aide à la décision pour prédire et diagnostiquer les problèmes de santé ou d’évènements liés à l’autonomie des personnes âgées.
Niveaux délivrés le cas échéant (hors nomenclature des niveaux de formation de 1969)

Absence de niveaux


La validité est Permanente

Possibilité de certification partielle :non
Matérialisation officielle de la certification :
La certification est matérialisée sous forme papier où il est inscrit : « Diplôme d’Université Gouvernance, protection et exploitation des données de santé »
Centre(s) de passage/certification
  • La formation se déroule sur Paris au sein de l’Espace Cléry (17 rue de Cléry, Paris 2ème).